Cette famille, d'Aveyron, a bel et bien existé. Les quatre frères, Clément, Julien, Victor et Antoine, ont tous fait souche à l'Isle de France. Tous les quatre étaient médecins. Ce nom a disparu dans l'ile, mais leurs descendants, par les femmes, sont aujourd'hui les Cantin, les Goilot, les Devienne, les Dromart, les Bigaignon et les d'Espaignet.

Seul Julien a épousé une européenne. Elle s'appelait de Vielh. Le couple s'est réinstallé en France, à Nantes. Au cimetière de Pamplemousses, sont enterrés les trois autres frères. Clément a sa propre tombe et, à coté, celle de Dauphine. La loi n'autorisait pas à se faire inhumer avec une personne de couleur.